BTS MSP

Maintenance des Systèmes de Production

Le titulaire du BTS prend en charge :

  • les interventions de terrain,
  • l’organisation des interventions et le dialogue avec  les intervenants extérieurs
    Sa maîtrise du fonctionnement et de la constitution des équipements industriels en font un interlocuteur privilégié pour la production.

Modalités

Admission

Le Campus St Félix-La Salle participe à la procédure rectorale des admissions dans l’enseignement supérieur : www.parcoursup.fr

Durée de la formation

2 ans

Accessibilité en

 

Compétences développées

Les activités en Maintenance des Systèmes de Production au niveau Technicien Supérieur intègrent :

  • Maintenance corrective
  • Maintenance préventive
  • Maintenance améliorative
  • Intégration d’un bien
  • Organisation de la maintenance

 

La Formation

Enseignement de Spécialité

  • Etude pluritechnologiques des systèmes: électrotechnique, automatisme, hydraulique, Mécanique
  • Organisation de la maintenance : les coûts, planification, analyse historique, plan préventif,
  • Travaux pratiques de maintenance, conduite, prévention

 

Enseignement Général

  • Culture Générale et Expression
  • Anglais
  • Mathématiques
  • Physique et Chimie

 

Stages

Le stage permet au jeune d’acquérir des compétences dans le domaine professionnel et ainsi compléter sa formation.
Pour cela, l’étudiant part en entreprise pour une période de 10 semaines réparties sur les 2 années.

 

Poursuite d’études

  • Licences professionnelles

Gestion de la production industrielle, Maintenance nucléaire, Qualité sécurité environnement, Maintenance immobilière, Technico-commercial, Spécialisation en automatisme, hydraulique, gestion de Projet…

  • Ecoles d’ingénieurs

 

Débouchés professionnels

Le métier s’exerce principalement dans les entreprises faisant appel à des compétences pluri-techniques (électrotechnique, mécanique, automatique, hydraulique), notamment les grandes entreprises de production industrielle, les PME/PMI de production industrielle, les entreprises spécialisées de maintenance :

  • du secteur industriel
  • des sites de production aéronautique, automobile ou navale,
  • de l’industrie chimique, pétrochimique, pharmaceutique ou agro-alimentaire,
  • des sites de production de l’énergie électrique,
  • du tertiaire